I Wrote This In A TIm Hortons (Alpha Fligtht: True North Review)

September 6, 2019

 

 

ALPHA FLIGHT: TRUE NORTH

 

Cover Artist: Nick Bradshaw & Federico Blee

Variant Cover Artist: Ramón K. Pérez

Hosers: Chris Robinson & Jordan D. White

Editor in Chief: C.B. Cebulski

Chief Creative Officer: Joe Quesada

President: Dan Buckley

Executive Producer: Alan Fine

Publisher: Marvel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crossing Over The Border

 

 

 

For as much as I love superheroes, I still have yet to learn about the entirety of the Universes (or Multiverses) and the heroes within them. It’s amazing to think of all the heroes scattered around the world in the Marvel Universe there are for example. One such group is Alpha Flight, heroes brought together to protect both provinces and the planet. I’ll admit to not knowing much about these Canadians in capes aside from the occasional appearance in games and an encyclopedia that I even knew who Northstar was. Sasquatch I only learned recently about from more recent comics, one of which was within the first few issues of Immortal Hulk. Being that I am thirty minutes from the border, it was time I got out my passport with the newly released issue of Alpha Flight: True North in tow and cross over into Canadian territory. Once there it was time to indulge in some local cuisine before finding a nice local to sip down a sugary iced beverage while munching on some donut holes as I review this issue. Sorry. Spoilers Ahead.

 

 

Mired In The Past

 

Writer: Jim Zub

Artist: Max Dunbar

Color Artist: Jim Charalampidis

Rating: 8/10 Raspberry-filled Timbits

 

Our first story takes us into the Arctic Circle where we follow two of Alpha Flight’s heroes, Talisman and Snowbird as they track an ominous presence that drew them to a town with everyone in hiding or gone. Things get real scary when both heroes come face to grotesque faces with a horrifying amalgamation of dead and rotting animals that are looking to eat them. Nothing is more terrifying than being swarmed and overwhelmed by a hoard of death while in a desolate place. But even death should know not to provoke a goddess such as Snowbird (She is a literal goddess). While this story eludes to elements of past Alpha Flight history, it works very well as a self-contained story to celebrate these heroes.

 

 

 

This Timbit of a story had just the flavor bomb needed to make it a solid read. Jim Zub’s combined dialogue and narration of Talisman and Snowbird really make this read special. It’s the kind of storytelling that has you huddled around the campfire being sucked into the tale being told, wondering what's going to happen next. Zub keeps us in calm suspense while setting the stage for Talisman and Snowbird’s dialogue to bring in all the emotion that has you feeling the ups and downs so suddenly in this story.

 

We can’t move on without talking about the art in this mini issue either. Max Dunbar and Jim Charalampidis are an amazing pair that I need more of in my comics. You could say they make just as good a team as Snowbird and Talisman when it comes to great art for a hero book. Dunbar’s art is amazing to see in the action sequences with everything you need to emanate superheroes. The transformations he draws for Snowbird when she turns into one of her arctic forms is a really cool transition effect. He gives the rotting mound of evil they face a truly horrific sight to see as it tries to get the better of our heroes. Charalampidis simply elevates Dunbar’s art even higher with his coloring. The dark shadows he uses for the evil that surrounds them, to the entirety of blackness taking up a panel. There is nothing that doesn’t stand out perfectly. He also does some kick-ass light beams.

 

Monsters

 

Writer: Jed MacKay

Artist: Djibril Morissette-Phan

Color Artist: Ian Herring

Rating:

10/10 Sour Cream Timbits

 

This was the one. The real good Timbit from this issue. Seriously. This mini-story did so much and stuck the landing for me. We start out with Northstar and his twin sister Aurora, completing the most important mission of all, even if others can’t, tanning. While the siblings are tackling the sun’s UV rays, we follow Puck and Marrina (aka Little Fish?) as they stroll down the beach as well as memory lane for Puck. I don’t know Puck except from seeing him on covers before this. I didn’t expect him to be a monster-hunting badass whose been around since the early 1900s!

 

 

 

I don’t know how else to give credit to this issue without saying that these three, on this mini-story, worked so perfectly together that it made this Timbit an extra special delight. I’ve read it more than a few times now. MacKay’s dialogue for Puck is so captivating. Here is this small burly man on the beach looking back on his life and reflecting to Marrina. Puck’s voice reflects that of someone who has lived a long life and has plenty of regrets. I never would have guessed this was the tone from his image on the cover with how carefree he looks. He displays Puck with such compassion and kindness while having some subtle charming old man humor on the side. I simply loved it. 

 

So MacKay is writing this really raw and personal story about Puck telling Marinna about his past. But what are Morissette-Phan and Herring doing? Well for one, they are cutting back from a flashback to Puck mid-conversation being buried in the sand by Marrina! This panel alone was so cute of these two as Puck continues this very personal story while the silliness of this panel alone takes you out of the darker imagery and tries to keep things light-hearted. Kind of like Puck’s personality. Morissette-Phan’s characters are something special to see. The designs are all great and with his art Puck could be in the running for Canada’s sexiest man alive (the tan won’t help you Northstar). All this paired with the soft colors done by Herring for the beach scenes provides such a relaxed feeling. The Flashbacks are a great in-between as they are shadowed more heavily with dark and prominent black panel borders before going back to the standard surrounding borders and the beautiful colored scenery. Everything in this mini-story weaves together in a rich tale of reflection and love that come from both Puck and Marrina that it has me looking to see these two more in the near future.

 

Illegal Guardians

 

 

Writer/Letterer: Ed Brisson

Artists: Scott Hepburn

Color Artist: Jim Charalampidis

Rating: 7/10 Chocolate Glazed Timbits

 

Our final story has us going from safely enjoying our Timbits from the comfort of our couch to being invaded by some criminal group out to capture the true hero of any family, mom. The tricky thing about this mommy is that she is the Vindicator, a former Alpha Flight hero, and she isn’t letting anyone take her away from her daughter.  Similarly, dressed Guardian couldn’t agree more as he shows up to assist in rescuing the mother and daughter. With his help, they can escape to an undisclosed location where they will be safe. Or will they?

 

Among the three stories, this one seemed to benefit more for those with more recent Alpha Flight knowledge. The characters strongly rely on bringing up the history of bad blood that has happened recently in their series (complete with editor’s note for you to check it out) to understand where they are at in this time period. Ed Brisson, while having recent events play into this mini-story, keeps the issue going like a good action-packed read with suspense and high stakes for the characters. The challenge of this story if anything though is the massive cliff hanger you get that begs for a new run of the Alpha Flight series.

 

 

 

I didn’t even realize that Jim Charalampidis was coloring this mini as well as the first one. It goes to show that the colorists must really work with the artists to find the right colors that go with their art style. I did Enjoy Hepburn’s art on this one. The design of the character's looks felt very nineties which fit well with being out in what looked like a more detached part of the country that it took place in.

 

Heading Back Home

 

That’s it. It’s time to head back. I can’t bring with me any fruits, vegetables or contraband, but I can return home with a great experience from a fun issue in a great place (Canada in general. Not just the Tim Hortons). Knowledgeable or not of Alpha Flight, this issue is packed with great talent that created amazing and enjoyable stories that I would recommend checking out. Best read with Timbits.

 


 

Alpha Flight: True North

 

Artiste de couverture: Nick Bradshaw & Federico Blee

Variante Artiste de couverture: Ramón K. Pérez

Auteur: Chris Robinson & Jordan D. White

Rédacteur en chef: CB Cebulski

Chef de la création: Joe Quesada

Président: Dan Buckley

Producteur exécutif: Alan Fine

Editeur: Marvel

 

Crossing Over The Border

 

Pour autant que j'aime les super-héros, je n'ai pas encore appris à connaître l'ensemble des univers (ou multivers) et des héros qui les composent. C'est incroyable de penser à tous les héros dispersés dans le monde de l'univers Marvel, par exemple. Alpha Flight, un de ces groupes, réunit des héros pour protéger les deux provinces et la planète. Je dois admettre que je ne connais pas grand-chose au sujet de ces Canadiens aux capes, à part la présence occasionnelle à des jeux et une encyclopédie que je connaissais même qui était Northstar. Sasquatch que je n'ai appris que récemment au sujet de bandes dessinées plus récentes, dont l'une figurait dans les premiers numéros d' Immortal Hulk. Étant donné que je suis à trente minutes de la frontière, il était temps de sortir mon passeport avec le nouveau numéro d’Alpha Flight: Le Nord vrai en remorque et de traverser pour aller en territoire canadien. Une fois là-bas, il était temps de goûter à la cuisine locale avant de trouver un bon habitant pour savourer une boisson glacée sucrée tout en grignotant des trous pour les beignets au fur et à mesure que je passe en revue ce problème. Pardon. Spoilers Ahead

 

 

 

Mired In The Past

 

Auteur: Jim Zub

Artiste: Max Dunbar

Artiste Couleur: Jim Charalampidis

Note: 8/10 Timbits remplis de framboises

 

Notre première histoire nous emmène dans le cercle polaire arctique où nous suivons deux des héros d'Alpha Flight, Talisman et Snowbird. une présence inquiétante qui les a attirés dans une ville avec tout le monde caché ou parti. Les choses deviennent vraiment effrayantes lorsque les deux héros font face à des visages grotesques avec un amalgame horrible d'animaux morts et en décomposition qui cherchent à les manger. Rien n'est plus terrifiant que d'être essaimé et submergé par un trésor de mort alors qu'il se trouve dans un endroit désolé. Mais même la mort devrait savoir ne pas provoquer une déesse telle que Snowbird (elle est une déesse littérale). Bien que cette histoire élude des éléments de l’histoire d’Alpha Flight, elle fonctionne très bien comme une histoire à part entière pour célébrer ces héros.

 

Ce Timbit d'une histoire avait juste la bombe de saveur nécessaire pour en faire une lecture solide. Le dialogue et la narration combinés de Jim Zub sur Talisman et Snowbird rendent vraiment cette lecture spéciale. C'est le genre de récit qui vous a poussé à vous blottir autour du feu de camp aspiré dans le récit qu'on vous raconte, vous demandant ce qui va se passer ensuite. Zub nous maintient dans un calme suspens tout en préparant le terrain pour le dialogue entre Talisman et Snowbird afin de faire ressortir toute l'émotion qui vous fait ressentir les hauts et les bas si soudainement dans cette histoire.

 

Nous ne pouvons pas aller de l'avant sans parler de l'art dans ce mini numéro. Max Dunbar et Jim Charalampidis sont une paire incroyable dont j'ai besoin de plus dans mes BD. Vous pourriez dire qu'ils forment une équipe aussi bonne que Snowbird et Talisman lorsqu'il s'agit de faire de l'excellent art pour un livre de héros. L'art de Dunbar est incroyable à voir dans les séquences d'action avec tout ce dont vous avez besoin pour émaner des super-héros. Les transformations qu'il dessine pour Snowbird lorsqu'elle se transforme en une de ses formes arctiques est un effet de transition vraiment cool. Il donne au monticule du mal en décomposition qu'ils doivent affronter un spectacle vraiment horrible à voir alors qu'il tente de prendre le meilleur sur nos héros. Charalampidis élève simplement l'art de Dunbar encore plus haut avec son coloriage. Les ombres sombres qu'il utilise pour le mal qui les entoure, à la noirceur totale prenant place sur un panneau. Il n'y a rien qui ne se distingue pas parfaitement. Il fait également des faisceaux de lumière kick-ass.


 

Monsters

 

Writer: Jed MacKay

Artiste: Djibril Morissette-Phan

Color Artiste: Ian Herring

Note:

10/10 Timbits à la crème sure

 

Ce fut celui-là. Le vrai bon Timbit de ce numéro. Sérieusement. Cette mini-histoire a fait beaucoup et m'a collé l'atterrissage. Nous commençons avec Northstar et sa soeur jumelle Aurora, accomplissant la mission la plus importante de toutes, même si d’autres ne le peuvent pas, bronzer. Pendant que les frères et sœurs s'attaquent aux rayons UV du soleil, nous suivons Puck et Marrina (alias Little Fish?) Alors qu'ils se promènent sur la plage ainsi que dans la mémoire pour Puck. Je ne connais pas Puck, sauf de l'avoir vu sur des couvertures avant cela. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit un dur à cuire qui chasse le monstre et qui existe depuis le début des années 1900!

 

Je ne sais pas comment faire honneur à cette affaire sans dire que ces trois-là, dans cette mini-histoire, ont fonctionné si parfaitement ensemble que cela a fait de ce Timbit un délice supplémentaire. Je l'ai lu plus de quelques fois maintenant. Le dialogue de MacKay pour Puck est tellement captivant. Voici ce petit homme costaud sur la plage qui revient sur sa vie et qui reflète Marrina. La voix de Puck reflète celle de quelqu'un qui a vécu une longue vie et qui a beaucoup de regrets. Je n'aurais jamais deviné que c'était le ton de son image sur la couverture, à quel point il avait l'air insouciant. Il affiche Puck avec tant de compassion et de gentillesse tout en ayant un côté humour charmant et charmant. J'ai tout simplement adoré 

 

Donc MacKay écrit cette histoire très crue et personnelle selon laquelle Puck raconterait à Marinna son passé. Mais que font Morissette-Phan et Herring? Eh bien pour un, ils sont en train de réduire le retour en arrière à la conversation en cours de Puck enterrée dans le sable par Marrina! Ce panneau à lui seul était si mignon de ces deux-là que Puck poursuit cette histoire très personnelle, tandis que la sottise de ce panneau vous permet de sortir de l’image plus sombre et d’essayer de garder les choses claires. Un peu comme la personnalité de Puck. Les personnages de Morissette-Phan sont quelque chose de spécial à voir. Les dessins sont tous excellents et avec son art, Puck pourrait être en lice pour l'homme le plus sexy du Canada (le bronzage ne vous aidera pas, Northstar). Tout cela, associé aux couleurs douces faites par Herring pour les scènes de plage, procure une sensation de détente. Les Flashbacks constituent un excellent entre-deux, car ils sont plus ombragés par des bordures de panneaux noirs sombres et proéminents avant de revenir aux frontières standard environnantes et au magnifique paysage coloré. Dans cette mini-histoire, tout se mêle dans une riche histoire de réflexion et d’amour qui vient de Puck et de Marrina et qui j’espère voir ces deux autres dans un avenir proche.

 

Gardiens illégaux

 

Écrivain / Ecrivain: Ed Brisson

Artistes: Scott Hepburn

Color Artiste: Jim Charalampidis

Note: 7/10 Timbits glacés au chocolat

 

Notre dernière histoire nous fait passer de profiter en toute sécurité de nos Timbits depuis le réconfort de notre canapé à l'envahissement par un groupe criminel capturer le véritable héros de toute famille, maman. La chose la plus délicate à propos de cette maman, c’est qu’elle est la vindicatrice, une ancienne héroïne d’Alpha Flight, et qu’elle ne laisse personne la prendre à sa fille. De même, le gardien habillé ne pouvait pas être plus d'accord alors qu'il se présentait pour aider à sauver la mère et la fille. Avec son aide, ils peuvent s'échapper dans un endroit tenu secret où ils seront en sécurité. Ou vont-ils?

 

Parmi les trois histoires, celle-ci semblait bénéficier davantage aux personnes ayant une connaissance plus récente d'Alpha Flight. Les personnages s’appuient fortement sur l’évocation de l’histoire du mauvais sang qui s’est produite récemment dans leur série (avec la note du rédacteur en chef à vérifier) ​​pour comprendre où ils se trouvent à cette époque. Ed Brisson, tout en faisant en sorte que les événements récents jouent dans cette mini-histoire, maintient la question comme une bonne lecture bourrée d’action avec suspense et enjeux élevés pour les personnages. Le défi de cette histoire, si tant est que ce soit quoi que ce soit, c’est l’énorme hangar à falaises qui appelle à une nouvelle série de la série Alpha Flight.

 

Je n'avais même pas réalisé que Jim Charalampidis était en train de colorier cette mini ainsi que la première. Cela montre que les coloristes doivent vraiment travailler avec les artistes pour trouver les bonnes couleurs correspondant à leur style. J'ai apprécié l'art de Hepburn sur celui-ci. La conception du regards du personnagesentait très bienannées nonante qui correspondent d'être dans ce qui ressemblaitune partie plus détachée du pays qui a eu lieu à.

 

Aller àmaison

 

Voilà. Il est temps de rentrer. Je ne peux pas emporter avec moi de fruits, de légumes ou de produits de contrebande, mais je peux rentrer chez moi avec une grande expérience d'un problème amusant dans un endroit génial (le Canada en général. Pas seulement les Tim Hortons). Bien informé ou non d'Alpha Flight, ce numéro regorge de talents qui ont créé des histoires incroyables et agréables que je vous recommande de consulter. Meilleure lecture avec Timbits.

 

Please reload

Our Recent Posts

No Patience For Peace (Fallen Angels #1 Review)

November 13, 2019

Ginseng Roots #2 (Review)

November 13, 2019

Heist, or How to Steal a Comic Book Reader’s Heart (Heist, How To Steal A Planet #1 Review)

November 13, 2019

1/1
Please reload

Tags

 
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

©2018 by Comic Lounge. Proudly created with Wix.com